Comment nourrir les oiseaux en hiver?

L’hiver, les oiseaux ont des difficultés à se nourrir. Et si on les aidait? Oui, mais en prenant quelques précautions, et ils passeront ainsi facilement la saison froide!

Pourquoi nourrir les oiseaux l'hiver?

La plupart des oiseaux de nos jardins ne migrent pas l’hiver. On continue à voir les moineaux, les rouges-gorges, les mésanges, les pies, les corneilles, par exemple. Durant cette période, leurs besoins en nourriture sont plus importants à cause du froid. Malheureusement, ils en trouvent de moins en moins: il y a moins d’insectes et il y a peu de graines à picorer dans les champs. Ainsi, jusqu’à 50% des oiseaux peuvent mourir durant l’hiver à cause du froid ou du manque de nourriture!

Et les risques sont rapides: en hiver, une mésange peut perdre jusqu’à 10% de son poids en une seule nuit. Il est donc important de leur donner une nourriture grasse pour qu’elle ait une couche pour se protéger du froid.

nourrir les oiseaux l'hiver menthe et primvere

Quand peut-on nourrir les oiseaux?

Il ne faut pas nourrir les oiseaux trop tôt. Il est préférable qu’ils se nourrissent de façon naturelle le plus longtemps possible. Ils vont ainsi continuer à manger des insectes et être très utiles dans le jardin. Dès que la température descend en dessous 7°C pendant plusieurs jours d’affilée, on peut commencer à leur donner à manger. Selon les régions, on va ensuite progressivement arrêter de les nourrir en mars, avril. Il ne faut pas être trop brutal lorsqu’on arrête, pour leur laisser le temps de progressivement trouver d’autres sources de nourriture.

Il ne faut pas non plus les nourrir les oiseaux aux printemps ou en été. Les petits qui naissent à cette période risqueraient de manger uniquement les graines de la mangeoire et deviendraient dépendants de l’humain n’apprenant plus à chasser les insectes.

Que peut-on leur donner à manger?

Avant toute chose, parmi toutes les graines qu’on peut trouver dans le commerce, il vaut mieux privilégier celles qui sont bio, pour éviter tout pesticide ou produit nuisible. En général, les oiseaux sont friands de nombreuses graines telles que:

  • Les graines de tournesol
  • Les cacahuètes (non grillées et non salées)
  • Les amandes, noix, noisettes 
  • Le maïs concassé 
  • Les petites graines de millet ou d’avoine ;
  • Les fruits décomposés: pomme, poire, raisin
  • Les pains de graisse végétale. On peut les mélanger aux graines citées plus haut. Attention cependant à les utiliser lors des très grands froids, car ils peuvent fondre assez facilement surtout s’ils sont en plein soleil.

Les aliments à éviter

rouge gorge hiver menthe et primevère

Il y a aussi des aliments à éviter, simplement car les oiseaux ne les digèrent pas bien. 

On peut leur donner des miettes de pain, mais il faut éviter les gros bouts pour les petits oiseaux. N’oubliez pas qu’ils n’ont pas de dents pour mâcher!

Le riz, les pâtes, les restes de nourriture en général sont souvent trop salés et ne sont pas bons pour les oiseaux. Ils peuvent de plus contenir des éléments que l’oiseau ne saura pas digérer. Il faut enfin éviter le lait, les graines de ricin, graines de lin ou le riz cru. Ils sont toxiques pour de nombreux oiseaux.

On évite aussi en général la graisse animale: saindoux, lard ou suif. Il faut plutôt leur donner de la graisse végétale.

Une mangeoire ou pas?

La mangeoire ou le distributeur de nourriture, c’est vraiment une bonne idée! Cela permet d’éviter le filet de graisses qui est toujours un peu dangereux, car l’oiseau peut s’y emmêler les pattes.

Par contre, il faut bien veiller à nettoyer la coupelle d’eau ou la mangeoire et s’assurer que la nourriture ne se mélange pas aux fientes d’oiseaux. Cela permettra ainsi d’éviter de transmettre des maladies.

Attention à leurs ennemis

Lorsque les oiseaux viennent manger, il n’y a pas que les humains qui les observent. Les chats sont aussi souvent bien là et parfois d’autres animaux sauvages aussi. Il faut alors éviter que les oiseaux ne deviennent des proies trop faciles. On va placer la mangeoire au moins à 3 mètres des autres arbres. Suivant l’emplacement, on peut aussi mettre un manchon ou un cône autour de l’arbre. Cela fera une protection pour qu’ils ne puissent pas grimper.

Quelques conseils supplémentaires pour bien nourrir les oiseaux l'hiver

  • Vraiment attention aux filets de nourriture. Ils peuvent être risqués, car les oiseaux peuvent facilement se bloquer les pattes dedans.
  • Mettez la mangeoire dans un endroit bien visible, près d’une fenêtre par exemple. Vous profiterez ainsi du beau spectacle tout l’hiver!
  • Il vaut mieux mettre la nourriture au fur et à mesure plutôt que tout en même temps. À l’extérieur avec l’humidité, cela peut pourrir rapidement et ne plus être comestible pour l’oiseau.
  • En période de gel surtout, n’oubliez pas l’eau. Les oiseaux peuvent avoir des difficultés à en trouver. Il faut alors penser à nettoyer la coupelle régulièrement. Avec un peu de chance, vous verrez peut-être même un oiseau s’y baigner!