Quelle est la différence entre un fruit et un légume ?

On entend souvent qu’il est important de manger des fruits et des légumes tous les jours. Mais si je mange une tomate, des petits pois ou de la salade, est-ce que je mange un fruit ou un légume? De manière générale, quelle est la différence entre un fruit et un légume? À vrai dire, il y a une réponse du jardinier et une autre du cuisinier!

Pour le jardinier, le fruit vient toujours d'une fleur!

Du point de vue de la plante, c’est tout simple: le fruit vient toujours de la fleur! Lorsque la fleur est pollinisée, elle va créer des graines ou un noyau. Ils sont très importants, car une fois en terre, ils peuvent reformer d’autres plantes et perpétuer l’espèce. La plante crée aussi un fruit autour des graines ou du noyau. Ce fruit sert d’enveloppe et permet de protéger et nourrir les graines ou le noyau pour le démarrage de la nouvelle plante.

On peut manger certains fruits. On dit alors qu’ils sont comestibles. Mais beaucoup de plantes créent des fruits qui sont non comestibles, on ne peut pas les manger. C’est le cas par exemple des boules rouges qu’on voit sur de nombreux arbres et qui peuvent être toxiques. À ce propos, on a fait un article sur les plantes toxiques au jardin qui peut vous aider à les identifier.

différence entre fruit et légume

Et donc avec tout ça, quelle est la différence entre un fruit et un légume?

quelle différence fruits et légumes du jardin

Le légume, c’est tout qu’on peut manger dans une plante. Il peut s’agir par exemple des feuilles, des tiges, des fleurs, des racines ou même des fruits! Il y a ainsi beaucoup de sortes de légumes:

  • Les pommes de terre sont des légumes-tubercules.
  • Les épinards, salades et endives sont considérés comme des légumes-feuilles. 
  • La courgette, l’aubergine, la tomate et la pêche sont bien des légumes-fruits.
  • Chez les légumes-graines, on trouve le haricot, le petit-pois, le maïs, la fève, la lentille.
  • Sous la terre, on trouve les légumes-racines: carotte, céleri-rave, betterave.
  • Les légumes-tiges dont on reconnaît facilement la forme: asperge, poireau.
  • Même les fleurs donnent des légumes: artichaut, brocoli, chou-fleur.
  • Les légumes-bulbes se conservent souvent très bien: échalote, oignon, ail.

Finalement pour un jardinier, il n’y a pas réellement de différence entre les fruits et les légumes. Simplement, certains légumes sont également des fruits, car ils viennent de fleurs pollinisées.

Mais dans la cuisine, c'est un peu différent

Dans le langage courant, c’est un peu différent. En cuisine, tout ce qui est consommé sucré en dessert est souvent appelé un fruit et ce qui est en accompagnement des plats ou en entrée est plus souvent appelé un légume.

Ainsi la tomate, l’aubergine ou le concombre sont les fruits de la plante, mais en cuisine on dit souvent que ce sont des légumes. 

Et puis il y a aussi des fruits ou des fruits secs en cuisine qui ne sont pas vraiment des fruits pour le jardinier. C’est le cas des noix ou des châtaignes. À proprement parler, ce sont plutôt les graines de l’arbre. Leurs fruits à eux, le brou pour la noix ou le bogue pour la châtaigne ne sont pas mangeables.

Si on veut être encore plus précis, voici le cas des faux fruits

Pour aller un peu plus loin dans la question (et aussi éventuellement pour épater votre entourage 🙂 ), on peut évoquer le cas des faux fruits. Ils sont considérés en cuisine comme des fruits à part entière, mais en y regardant de très près, il y a quelques subtilités. On les trouve alors le plus souvent dans l’un deux cas suivants:

  • Normalement, lorsque la fleur est fécondée, le pistil grossit et devient charnu. Il contient les graines et les protège. Pourtant chez certaines plantes, ce sont d’autres parties de la plante qui grossissent. Ainsi, pour une pomme par exemple, le fruit, ce n’est que la partie au centre que l’on enlève quand on la mange. C’est la même chose pour la poire ou le coing. Pour la fraise, les fruits sont en réalité les petits grains situés à la surface. La partie rouge et charnue que l’on mange n’est finalement que le porte-fruits.
  • Pour d’autres plantes, on a plutôt des fruits complexes ou des fruits agrégés. Cela signifie que plusieurs mini fruits vont se développer ensemble pour en créer un gros. C’est le cas par exemple de la mûre ou de la framboise. Chacune des petites boules collées entre elles constitue en fait un fruit. Pour d’autres plantes, on ne distingue plus vraiment la séparation entre ces mini fruits. Ainsi l’ananas et la figue sont constitués de plusieurs fruits soudés entre eux.
faux fruit fraise

Des controverses historiques

Le cas des tomates aux États-Unis: un fruit ou un légume?

Différencier les fruits et les légumes amène parfois à des controverses importantes. Ainsi en 1883, les États-Unis décidèrent de taxer les importations de légumes, mais pas celles de fruits. En application du droit américain, le trésorier du port de New York, Edward L. Hedden préleva des impôts sur les grandes quantités de tomates qui parvenaient sur le continent. Il les considérait comme des légumes. Les frères Nix, de grands importateurs de cette région contestèrent les taxes qu’ils devaient payer. Ils estimaient que la tomate était un fruit et qu’il n’y avait pas lieu de payer des impôts. Comme souvent dans ces cas-là aux États-Unis, l’affaire finit devant les tribunaux, ce fut l’affaire Nix v. Hedden. La Cour Suprême décida alors en 1893 que la tomate devait être considérée comme un légume et que les taxes devaient donc bien être perçues. Pour justifier leurs décisions, l’un des juges, Horace Gray, déclara:

« Les passages des dictionnaires cités définissent le terme « fruit » comme la semence des plantes, ou les parties de la plante qui contiennent les graines, et particulièrement les produits charnus et juteux de certaines plantes, protégeant et contenant les graines. Ces définitions ne tendent pas à démontrer que les tomates soient des « fruits », par opposition à « légumes », dans le langage courant ni dans le cadre de la loi douanière. »

En d’autres termes, la tomate pouvait être considérée à la fois comme un fruit et comme un légume. Il était donc normal qu’elle soit soumise à la taxation.

Pour l'Union Européenne, c'est la confiture qui fait le fruit

La législation européenne a, quant à elle, une définition toute personnelle des fruits. Dans sa directive 2001/113/CE du 20 décembre 2001, elle estime que les légumes qui servent habituellement à faire des confitures, des gelées ou des marmelades doivent être considérés comme des fruits. Or en Europe, on ne fait pas uniquement des confitures avec des fraises ou des abricots! Ainsi, avec cette directive, on juge explicitement les tiges de rhubarbe, les tomates, les carottes, les patates douces, les citrouilles et les concombres comme des fruits.

Les fruits et les légumes en résumé

Même s’il y a quelques controverses administratives et quelques subtilités en botanique, les différences générales sont assez simples:

  • Les légumes sont les parties comestibles d’une plante.
  • Les fruits sont des fleurs fécondées. Ils portent les graines de la plante.
  • Certains de ces fruits sont comestibles, on dit alors que ce sont des légumes-fruits!

Fruit ou légume, on ne mange pas n'importe quoi!

panier fruits légumes

Vous savez maintenant faire la différence entre un fruit et un légume. C’est aussi important de savoir les identifier et les reconnaitre avant d’en cueillir! Il y a également quelques règles à rappeler aux enfants:

  • On mange uniquement les fruits qu’on sait parfaitement identifier: des cerises, des fraises, des mûres. Ne jamais manger de baies qui sont jolies, mais qu’on ne reconnait pas. Elles peuvent être très toxiques et dangereuses.
  • Même si on les cueille au potager, il faut toujours bien laver les fruits et les légumes pour les débarrasser des microbes éventuels.
  • On ne croque pas dans les noyaux des pêches et des abricots. Ils ne sont pas bons et pas comestibles.
Ceci étant dit, il ne faut pas hésiter à déguster des fruits et des légumes. Ils sont excellents pour la santé. En respectant bien les saisons, on peut profiter de leur goût délicieux à table. Pour vous aider à vous repérer, n’hésitez pas à télécharger gratuitement notre calendrier des fruits et des légumes de saison! 

D'autres articles qui pourraient vous intéresser: